2015 – Évolution de Gig@lis vers Gig@lis 2.0

Gigalis 2.0

2015, année de transition et particulièrement chargée, voit Gig@lis s'installer dans sa configuration Gig@lis 2.0, à l’issue (prochaine) de la procédure de modifications statutaires portant sur ses missions et sur la gouvernance du Syndicat mixte... Adopté et notifié aux partenaires du Syndicat en juillet, le projet de statuts modifiés vise notamment à conforter son rôle d'outil complémentaire aux initiatives publiques dans les territoires, et en tant que "Centre de concertation et de ressources en aménagement et services numériques"...

Dans un paysage numérique régional aujourd’hui marqué par :

> la mise en œuvre des projets départementaux de réseaux FttH/FttE (fibre optique jusqu’à l’habitant et vers les entreprises / services publics) inscrits dans les schémas territoriaux d’aménagement numériques des départements (SDTAN)

> la stratégie numérique de la Région visant à accompagner les territoires dans leurs projets « haut débit pour tous », et la poursuite du raccordement des communautés de l’innovation,

Gig@lis 2.0 sera un outil complémentaire aux initiatives publiques dans les territoires pour atteindre ces objectifs.

Dans ce contexte, le syndicat mixte Gig@lis assurera désormais trois missions :

1. Devenir lieu de concertation/centre de ressources numériques,

2. Enrichir l’offre de services de communications électroniques,

3. Poursuivre le développement du réseau régional très haut débit, en concentrant son intervention pour le raccordement des communautés de l’innovation, et selon un principe de subsidiarité aux RIP (réseaux d’initiative publique).

Pour répondre à ces objectifs, la révision des statuts du Syndicat mixte a été engagée et mise en concertation depuis décembre 2014. Le projet de statuts modifiés a été adopté par le comité syndical de Gigalis le 3 juillet 2015 et notifié aux partenaires du Syndicat fin juillet Les membres – Région, départements, EPCI/villes, autres établissements publics et consulaires – sont invités à confirmer leur adhésion au Syndicat.

* Passé le délai de 3 mois à compter de cette notification, l’absence de réponde vaudra acceptation.

Le Comité syndical de novembre prochain prendra donc acte des décisions prises. Un arrêté préfectoral mettra le point final à la procédure de révision et entérinera la composition actualisée du Syndicat mixte. À l’issue de cette phase de procédure, les adhésions de conseils départementaux (ou leurs établissements publics compétents), et autres collectivités non membres pourront faire l’objet de délibérations complémentaires.

gigalis 2-0