• Accueil
  • >
  • Les actualités
  • >
  • Un câble optique sous-marin fait “le pont très haut débit” entre l’Île d’Yeu le continent !

Un câble optique sous-marin fait “le pont très haut débit” entre l’Île d’Yeu le continent !

câble optique sous-marin

De la plage de la Davière (Saint-Jean-de-Monts) à la Pointe des Corbeaux (Île d'Yeu), l'immersion fin mai 2015 d'un câble optique raccorde l'Île d'Yeu au très haut débit. Un invisible mais précieux lien cofinancé* par la Région Pays de la Loire et le Département de la Vendée, sous maitrise d’ouvrage Gig@lis...

19 kms et 40 tonnes de câble optique…

Ce matin ensoleillé du 28 mai 2015, un étrange ballet s’offre aux yeux des promeneurs à la plage de la Davière : grues et camions autour d’une vaste fosse creusée dans le sable ; techniciens (français et grecs) affairés ; élus régionaux et locaux et petite forêt de caméras, micros, appareils photos de presse. Au large, deux barges immobiles et une petite flottille d’assistance… Le décor est planté pour l’immersion du câble optique – 19 kms, 40 tonnes, fabriqué en Norvège par NEXANS – entre le continent et l’Ile d’Yeu !

Un câble optique sous-marin - fosseAprès une précautionneuse préparation sur terre et en mer, “ça bouge” enfin : de la barge qui embarque le câble, un long serpentin ponctué de bouées rouges flotte en direction de la plage…Tracté par une grue, la corde d’amorce s’enroule lentement autour d’un touret, jusqu’à ce qu’émerge enfin le “Graal” pour les présents : le câble optique, salué par des applaudissements et solidement arrimé.

La barge entame alors son lent déroulement (à 2 nœuds de moyenne) vers l’Île d’Yeu où l’atterrage par forage est prêt, à plus de 200 m du trait de côte pour préserver des espaces remarquables. Suivent les travaux de finition par des plongeurs : guidage d’immersion et fixation dans un chenal commun avec les autres réseaux (électricité, adduction d’eau), pose de coquilles de préservation en fonte sur les 350 premiers hectomètres du câble côtés continental et insulaire…

barge

Un intérêt majeur pour les îliens et les touristes

Bientôt, Yeu sera toujours “l’Île perle de l’Atlantique”, mais connectée “à la vitesse de la lumière” ! Représentant Christophe CLERGEAU (1er vice-président de la Région des Pays de la Loire, président de Gig@lis), Maï Haeffelin (vice-présidente de la Région), et Yann Hélary (vice-président de Gig@lis), n’ont pas manqué de souligner l’intérêt majeur des services et usages du très haut débit en milieu insulaire, pour les îliens comme pour les touristes :

  • recourir à la télémédecine, notamment d’urgence, alternative au transport des patients par hélicoptère,
  • supprimer les saturations de réseau en périodes touristiques,
  • développer formation à distance, e-administration, télétravail : la commune souhaite se positionner comme territoire national d’expérimentation dans les domaines de l’énergie et des usages numériques, et réduire sa dépendance économique au tourisme.

Nous reviendrons sur ce raccordement quand il sera pleinement opérationnel, afin d’en mesurer les effets à l’appui de témoignages…

* 2,38 millions par la région et 623 000 € par le département.

DSCF3100